Les arômes

Sans e-liquide, la cigarette électronique ne peut exister. Si certains sont tentés de ne vaper que des liquides neutres – cas évoqués sur le forum américain d’utilisateurs n’usant que de base propylène glycol et/ou glycérine végétale neutre sans arômes – la majorité consomme des liquides aromatisés.

Les arômes utilisés dans les liquides sont des arômes alimentaires. Ils sont constitués d’environ 50% de propylène glycol et de substances aromatisantes et huiles essentielles. Selon les liquides, ils sont présents d’un pourcentage allant de 10 à 30%.

Arômes alimentaires, me direz-vous ? Ils sont donc destinés à être ingérés ?
En fait, oui. Mais ils sont également étudiés pour ne pas nuire à la santé de tous nos cuisiniers qui ne cessent de les inhaler durant leurs préparations. Il y a donc quelques normes de sécurité en la matière.

Il y a eu tout de même certaines alertes sur quelques arômes comportant du diacétyle.
Le diacétyle ou butanediole est un constituant utilisé pour obtenir une saveur beurre/caramel. Il est présent de façon naturelle dans des produits de consommation courante comme le beurre, le fromage, etc…
C’est également un composé autorisé par les autorités sanitaires mais uniquement par voie d’ingestion.
Certains e-liquides contenaient du diacétyle. Or, il est avéré que ce composé déclenche une maladie sévère par inhalation : la bronchiolite.

En 2010, les revendeurs d’arômes se sont penchés sur la question et ont demandé aux fabricants de supprimer ce composé dans les liquides destinés à être inhalés. Une grande campagne « anti-diacétyle » a alors eu lieu, obligeant de nombreuses marques à faire preuve de plus de vigilance.

Les études sur l’inhalation des arômes dans la cigarette électronique ne sont pas disponibles. A l’heure actuelle, en 2012, nous pensons que le diacétyle a été retiré de la plupart des liquides disponibles.

De son côté, Flavourart a procédé à une étude cytotoxique de la vapeur générée par une cinquantaine de ses produits. Cette étude disponible ici en français, ne montre pas de toxicité particulière et met en parallèle la haute toxicité du tabac.
Elle souligne tout de même un risque accru selon le matériel utilisé et met en garde contre une éventuelle surchauffe pouvant générer la formation de composés toxiques ou irritants.

Voilà ce que nous savons à ce jour en ce qui concerne les arômes utilisés dans la cigarette électronique. Concernant l’étude précédemment citée, vous pouvez retrouver ici la discussion des membres du forum-ecigarette.

Nous vous conseillons tout de même de préférer des liquides de renom et de qualité pour plus de sécurité. Les e-liquides, nombreux sur le marché, doivent être composés de propylène glycol et/ou glycérine de qualité pharmaceutique. Il est important de connaître leur composition et leur provenance.
Par ailleurs, certains arômes sont déconseillés par certains, il s’agit essentiellement du caramel, du café et de la cannelle. Aucune étude ne peut confirmer ou infirmer ces appréhensions.

Là encore, faites-vous votre propre opinion et ne soyez pas manipulés par des « on dit ».

😉

Publicités

2 commentaires pour Les arômes

  1. 15 JOURS DE VAPOTAGE SUPER J AI PRIS GOUT CARAMEL VACHEMENT BON

  2. Ecigarette dit :

    Je reporte sur ce blog les informations dont nous disposons et les rumeurs qui courent. En un an de vapotage, j’ai aussi utilisé du caramel, du café et de la cannelle. Je suis encore là pour répondre aux commentaires, lol 😉

Les commentaires sont fermés.